Littérature et poésie

« Écrire »
« Entre-deux »
« Les Singuliers »
« La Chambre d’écriture »
« Locus Solus »
« Ligne de mire »
« Correspondances » - épuisé
« L'Estran »
« Interférences »
« Écho Poche/Argol »
« Hors collection »

Gastronomie, esthétique du goût

« Vivres »   Paradoxes
  Gestes

 

« Coédition Musée Rodin »



Rechercher :


« Les Singuliers »

 

Pour commencer encore
Pour commencer encore
Dialogue avec Philippe Roux

Date de parution : Novembre 2019
ISBN : 978-2-37069-017-3
Illustrations : 150
Format : 22x17 - Pages : 260 pages
29 €


 

La carte blanche donnée à Georges Didi-Huberman pour la collection "Les singuliers" a dépassé le texte dialogué sur la vie à l'œuvre, objet de ces livres. Pour commencer encore est le premier ouvrage de Georges Didi-Huberman dans lequel il revient non seulement sur les sources de son travail, ses rapports avec l’art et la littérature, mais aussi sur son passé. 
L’entretien est enrichi de textes, de documents personnels et de photos réalisées par Georges Didi-Huberman lui-même, notamment dans un chapitre d’images prises à Saint-Etienne, sa ville natale. 
Soutenu par le questionnement de Philippe Roux, il a ainsi composé un autoportrait inédit qui éclaire tous ses livres à partir du creuset que fut la ville même de Saint-Etienne. 

Georges Didi-Huberman né en 1953, est historien de l'art et philosophe, il enseigne à l'École des hautes études en sciences sociales. Il est l'auteur d'une soixantaine d'ouvrages. 

Philippe Roux, travaille au Musée d’Art moderne de Saint-Etienne et enseigne l’histoire des idées à l’École Supérieure d'Art et Design de cette ville. Fondateur de la revue De(s)générations, il a dialogué avec Jean-Christophe Bailly pour le livre passer, définir connecter infinir.


Réalisé avec Sitedit