Littérature et poésie

« Écrire »
« Entre-deux »
« Les Singuliers »
« La Chambre d’écriture »
« Locus Solus »
« Ligne de mire »
« Correspondances » - épuisé
« L'Estran »
« Interférences »
« Écho Poche/Argol »
« Hors collection »

Gastronomie, esthétique du goût

« Vivres »   Paradoxes
  Gestes

 

« Coédition Musée Rodin »



Rechercher :


Philippe Djian
Djian

Aux ditions Argol

Il dit que c'est difficile
Écrire, pourquoi ? (collectif)


  • Biographie
  • Chez d'autres editeurs
  • Critiques
  • Liens
  • Autour des auteurs
  • Audio-vidéo

Philippe Djian, né à Paris en 1949, après une vingtaine de romans publiés à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde entier, est toujours le même.
Djian est un grand écrivain, avec une œuvre à part, particulièrement forte et singulière. Il y a bien longtemps que certains l’affirment, avant que ses livres, fassent l’objet d’études universitaires sur l’écriture contemporaine.


Romans
Bleu comme l’enfer, Bernard Barrault, 1983
Zone érogène, Bernard Barrault, 1984
37°2 le matin, Bernard Barrault, 1985
Maudit manège,
Bernard Barrault, 1986
Échine, Bernard Barrault, 1988
Lent dehors, Bernard Barrault, 1991
Sotos, Gallimard, 1993
Assassins, Gallimard, 1994
Criminels, Gallimard, 1997
Sainte Bob, Gallimard, 1998
Vers chez les blancs, Gallimard, 2000
Ardoise, Julliard, 2002
Ça, c’est un baiser
, Gallimard, 2002
Frictions, Gallimard, 2003
Impuretés, Gallimard, 2005
Doggy Bag
- saison 1, Julliard, octobre 2005
- saison 2, Julliard, mars 2006
- saison 3, Julliard, octobre 2006
- saison 4, Julliard, avril 2007
- saison 5, Julliard, novembre 2007
- saison 6, Julliard, mai 2008
Impardonnables, Gallimard, 2009
Incidences, Gallimard, 2010
Vengeances, Gallimard, 2011

Théâtre
Lui, L’Arche/Scène ouverte, 2008
Lui, Gallimard/Futuropolis, 2010 (mise en bande dessinée par
Jean-Philippe Peyraud)

Nouvelles
50 contre 1, Bernard Barrault, 1986
Crocodiles,
Bernard Barrault, 1989
Lorsque Lou, Gallimard/Futuropolis, 1992 (illustrations de Miles
Hyman)
Contes de Noël, Méréal, 1996
Mise en bouche, Gallimard/Folio, 2008
Mise en bouche, Gallimard/Futuropolis, 2008 (mise en bande
dessinée par Jean-Philippe Peyraud)

Traductions

La Campagne de Martin Crimp, L’Arche, 2002
Tendre et cruel de Martin Crimp, L’Arche, 2004
Le Gardien de Harold Pinter, Gallimard, 2006
Into the Little Hill, de Martin Crimp, L’Arche, 2006
La Ville de Martin Crimp, L’Arche, 2008

Entretiens

Entre nous soit dit, Jean-Louis Ezine, Pocket, 1995
Philippe Djian revisité, Catherine Flohic, Les Flohic éditeurs, 2000

Essai

Au plus près, Catherine Moreau, La Passe du vent, 1999

« Une page de Djian possède un rythme, des couleurs, un éclat, une palpitation (double : manifeste et secrète), une sagesse et une folie qui n’appartiennent qu’à lui […] Le signe à quoi on reconnaît un grand écrivain, c’est que son style est une morale, une manière de comprendre le monde et d’agir sur lui. Ce n’est pas l’histoire qu’il raconte qui définit la morale de l’écrivain, mais la façon dont les mots poussent pour raconter une histoire. »
Pierre Lepape, Le Monde, 1986


 

http://philippedjian.canalblog.com

http://philippedjian.free.fr















Réalisé avec Sitedit