Littérature et poésie

« Écrire »
« Entre-deux »
« Les Singuliers »
« La Chambre d’écriture »
« Locus Solus »
« Ligne de mire »
« Correspondances » - épuisé
« L'Estran »
« Interférences »
« Écho Poche/Argol »
« Hors collection »

Gastronomie, esthétique du goût

« Vivres »   Paradoxes
  Gestes

 

« Coédition Musée Rodin »



Rechercher :


« Locus Solus »

 

La Cathédrale mystérieuse
La Cathédrale mystérieuse
Tout l'Univers, IX

Date de parution : mai 2017
ISBN : 978-2-37069-015-9
Format : 13x20 - Pages : 164 pages
18 €


 

 

Jessi et Pierre, deux jeunes gens apparus dans le livre précédent de l'auteur, L’Énergie noire (Argol, Paris, 2015), ont cette fois rendez-vous dans « un endroit nommé Le Quartz, un club nommé Le Quartz », qui, s’il n’est pas mentionné expressément d’abord, deviendra un véritable leitmotiv, au sens wagnérien. Rapidement arrivés au beau milieu d’une clairière minuscule, ils se voient proposer un raccourci par un curieux personnage aux allures d’évêque, et pénètrent dans une cathédrale dont l’intérieur, d’emblée, « ne correspondait en rien à ce qu’on aurait pu raisonnablement imaginer ». Ainsi iront-ils de surprise en surprise, progressant dans le labyrinthe immense de cet édifice à nul autre pareil.

Personnage central du roman, la cathédrale peut ou doit être envisagée comme la métaphore du livre en train de s’écrire, de se construire. Métaphore architecturale du livre-cathédrale.

Malgré les obstacles dressés sur leur route, les dangers courus, les menaces réelles ou imaginaires, Jessi et Pierre atteindront-ils Le Quartz, arriveront-ils à temps à leur rendez-vous au Quartz ?

 


Réalisé avec Sitedit